Harry Smith E.D. – Anthology Of American Folk Music (1952)

Harry Smith E.D. – Anthology Of American Folk Music, 1952 : 3,69/5

 

Harry Smith E.D. - Anthology Of American Folk Music

Anthologie indispensable réalisée par Harry Smith en 1952 regroupant les plus grands morceaux de folk américaine des années 20 et 30. A écouter et connaître pour voir l’influence de ces morceaux sur les grands compositeurs de folk comme Bob Dylan. Cette anthologie est en trois parties distinctes : Ballads, Social Music et Songs. Un quatrième volume sera ajouté bien plus tard pour compléter cette bible de la musique folk américaine. A l’écoute de tous ses titres, on replonge dans l’Amérique des années 20-30, de ses chanteurs qui arpentaient les routes au milieu de ces paysages démesurés. Une certaine Amérique qui peut faire rêver. Le 1er cd composés de ballades est plutôt lent mais réserve de beaux titres. Drunkard’s Special porte bien son nom, la mélodie simple, le timbre de voix donnant l’impression d’entendre une complainte. Old Lady And The Devil est intéressant dans l’exercice de style vocal du chanteur typiquement folk. The Butcher’s Boy et The Wagonner’s Lad sont de superbes ballades du même compositeur, mélange entre une mélodie de guitare rapide et une voix chantée à la manière des indiens. King Kong Kitchie Ki-Me-O est plein de charme avec l’alternance de la voix et le sifflement donnant un air assez entraînant. Old Shoes And Leggins a une structure folk classique avec un violon pour accompagner la guitare et l’harmonica. A Lazy Farmer Boy a une sonorité assez celtique avec sa mélodie de violon. Peg And Awl a une mélodie très charmante et un duo de de voix efficace qui s’alterne très bien. John Hardy Was A Desperate Little Man est un petit chef d’oeuvre folk avec une très belle mélodie acoustique et cette voix féminine qui ne laisse pas insensible. Gonna Die With My Hammer In My Hand est un titre très entraînant avec le violon et le rythme rapide de la guitare, le duo de voix sur le refrain. Frankie est une magnifique ballade avec une guitare impressionnante, une manière de chanter proche de Bob Dylan. When That Great Ship Went Down a une orchestration intéressante donnant un côté mystique accompagné d’un duo de voix homme – femme. Down On Penny’s Farm est excellente par le chant entrecoupé de très belles mélodies à la guitare. Mississipi Boweavil Blues est un vrai blues comme le titre l’indique. Got The Farm Land Blues clôt magnifiquement ce premier volet. Le ton du chanteur et les riffs superbes des guitares donnent l’impression qu’il y a un dialogue entre eux.

Volume One : Ballads

 

Titre Interprètes Critique
1 Henry Lee Dick Justice ****
2 Fatal Flower Garden Nelstone’s Hawaiians ***
3 The House Carpenter Clarence Ashley ***
4 Drunkard’s Special Coley Jones ****
5 Old Lady And The Devil Bill & Belle Reed ***
6 The Butcher’s Boy Buell Kazee ***
7 The Wagoner’s Lad Buell Kazee ****
8 King Kong Kitchie Kitchie Ki-Me-O Chubby Parker ****
9 Old Shoes And Leggins Uncle Eck Dunford ***
10 Willie Moore Richard Burnett & Leonard Rutherford ***
11 A Lazy Farmer Boy Buster Carter & Preston Young ***
12 Peg And Awl The Carolina Tar Heels ****
13 Omnie Wise G.B. Grayson ***
14 My Name Is John Johanna Kelly Harrell ***
15 Bandit Cole Younger Edward L. Crain ***
16 Charles Giteau Kelly Harrel ***
17 John Hardy Was A Desperate Little Man The Carter Family *****
18 Gonna Die With My Hammer In My Hand The Williamson Brothers & Curry *****
19 Stackalee Frank Hutchison ***
20 White House Blues Charlie Poole & The North Carolina Ramblers ***
21 Frankie Mississipi John Hurt *****
22 When That Great Ship Went Down William & Versey Smith ****
23 Engine 143 The Carter Family ***
24 Kassie Jones Furry Lewis ***
25 Down On Penny’s Farm The Bently Boys ****
26 Mississipi Boweavil Blues The Masked Marvel ****
27 Got The Farm Land Blues The Carolina Tar Heels *****

La 2ème partie est la plus intéressante : social music. Il commence par des instrumentaux au violon et à la guitare (dont Old Country Stomp avec une flûte en plus). Indian War Whoop est un petit chef d’oeuvre de rythme folk. Il y a également de très bons blues (Old Dog Blue et Newport Blues) et beaucoup de chansons gospels : les choeurs de Rocky Road, le superbe duo de Judgement, l’air reconnaissable de He Got Better Things For You, la démonstration magistrale de banjo dans Dry Bones, le chef d’oeuvre absolu John The Revelator, sans doute la plus belle chanson de cette anthologie, cette voix grave impressionnante relayée par une petite voix féminine avec des accords de guitare parfaits.

Volume Two : Social Music

Titre Interprètes Critique
1 Sail Away Lady Uncle Bunt Stephens ****
2 The Wild Wagoner Jilson Setters ****
3 Wake Up Jacob Prince Albert Hunt’s Texas Ramblers ****
4 La Danseuse Delma Lachney & Blind Uncle Gaspard ****
5 Georgia Stomp Andrew & Jim Baxter ***
6 Brilliancy Medley Eck Robertson ****
7 Indian War Whoop Hoyt Ming & His Pep-Steppers *****
8 Old Country Stomp Henry Thomas *****
9 Old Dog Blue Jim Jackson ***
10 Saut Crapaud Columbus Fruge ***
11 Acadian One-Step Joseph Falcon ***
12 Home Sweet Home The Breaux Freres **
13 Newport Blues The Cincinnati Jug Band ****
14 Moonshiner’s Dance Part One Frank Cloutier & The Victoria Cafe Orchestra ***
15 You Must Be Born Again Rev J.M. Gates ****
16 Oh Death Where Is Thy Sting Rev J.M. Gates ***
17 Rocky Road Alabama Sacred Harp Singers ****
18 Present Joys Alabama Sacred Harp Singers ***
19 This Song Of Love Middle Georgia Singing Conv. N°1 ***
20 Judgement Sister Mary Nelson ****
21 He Got Better Things For You Memphis Sanctified Singers *****
22 Since I Laid My Burden Down The Elders McIntorsh & Edwards’ Sanctified Singers ****
23 John The Baptist Rev. Moses Mason ****
24 Dry Bones Bascom Lamar Lunsford ****
25 John The Revelator Blind Willie Johnson *****
26 Little Moses The Carter Family ****
27 Shine On Me Ernest Phipps & Holiness Singers ****
28 Fifty Miles Of Elbow Room Rev. F.W. McGee ****
29 In The Battlefield For My Lord Rev. D.C. Rice And Congregation ***

 

La troisième partie présente essentiellement des chansons de blues. On y retrouve quelques duos homme – femme (The Mountaineer’s Countship), des titres français et de superbes compositions à la guitare comme Minglewood Blues, James Alley BluesPoor Boy Blues, 99 Years Blues. Les ballades sont sublimes (Single Girl, Married Girl), véritables témoins d’une époque.

Volume Three : Songs

Titre Interprètes Critique
1 The Cuckoo Clarence Ashley ****
2 East Virginia Buell Kazee ***
3 Minglewood Blues Cannon’s Jug Stompers *****
4 I Woke Up One Morning In May Didier Hébert ***
5 James Alley Blues Richard Rabbit Brown ****
6 Sugar Baby Dock Boggs ***
7 I Wish I Was A Mole In The Ground Bascom Lamar Lunsford ***
8 The Mountaineer’s Courtship Ernest & Hattie Stoneman ****
9 The Spanish Merchant’s Daughter The Stonemans ****
10 Bob Lee Junior Blues Memphis Jug Band ***
11 Single Girl, Married Girl The Carter Family *****
12 Le vieux soulard et sa femme Cleoma Breaux & Joseph Falcon ***
13 Rabbit Food Blues Blind Lemon Jefferson ***
14 Expressman Blues Sleepy John Estes ****
15 Poor Boy Blues Ramblin’ Thomas *****
16 Feather Bed Cannon’s Jug Stompers ****
17 Country Blues Dock Boggs ***
18 99 Years Blues Julius Daniels *****
19 Prison Cell Blues Blind Lemon Jefferson ***
20 See That My Grave Is Kept Clean Blind Lemon Jefferson ****
21 C’est si triste sans lui Cleoma & Ophy Breaux ; Joseph Falcon ***
22 Way Down The Old Plank Road Uncle Dave Macon ****
23 Buddy Won’t You Roll Down The Line Uncle Dave Macon ****
24 Spike Driver Blues Mississipi John Hurt ****
25 K.C. Moan Memphis Jug Band ***
26 Train On The Island J.P. Nestor ***
27 The Lone Star Trail Ken Maynard ****
28 Fishin’ Blues Henry Thomas ****

 

http://www.allmusic.com/album/anthology-of-american-folk-music-vol-1-3-mw0000028056

 

Cette compilation essentielle inspira le renouveau folk, réveilla l’intérêt pour le blues et nourrit la pop pour plusieurs décennies. Joan Baez, Pete Seeger et Bob Dylan en ont repris ou réécrit de nombreux morceaux, et Jerry Garcia dut ralentir la vitesse de son tourne-disque pour reproduire les solos.

Rolling Stones, les 500 meilleurs albums de tous les temps. (273ème).